www.robertcasadesus.com
Le Conservatoire Américain de Fontainebleau



Le Conservatoire est né de la participation des Etats-Unis à la Première Guerre mondiale : le Général Pershing, désireux d'améliorer la qualité de la musique militaire américaine, demanda conseil à Walter Damrosch, l'éminent chef d'orchestre du New York Philarmonic, qui contribua à la création d'une école à Chaumont - quartier général du corps expéditionnaire américain - sous la direction du pédagogue et compositeur Francis Casadesus. Les professeurs étaient exclusivement français.

Cette initative fut si fructueuse que MM. Damrosch et Casadesus décidèrent, après la guerre, de la péréniser en créant un " Conservatoire Américain ". Grâce à l'appui des autorités françaises, du sous-préfet de Fontainebleau Maurice Fragnaud et du compositeur et organiste Charles-Marie Widor (qui devint son premier directeur), le Conservatoire ouvrit ses portes en 1921 dans l'aile Louis XV du Palais de Fontainebleau. Il s'est tenu à son programme, visant à offrir à de jeunes musiciens d'avenir, le meilleur enseignement musical français au cours de sessions estivales, sans interruption depuis 1921, puisque même pendant la Seconde Guerre Mondiale, Robert et Gaby Casadesus, qui se trouvaient aux Etats-Unis, en ont assuré les sessions de 1941 à 1945, avant de ramener l'Ecole à Fontainebleau, en 1946.

Depuis son inauguration, le Conservatoire américain a compté dans son corps professoral les noms les plus illustres, comme Isidore Philipp, Maurice Ravel, Lucien Capei, Marcel Dupré, Robert, Gaby et Jean Casadesus, Camille Saint-Saens, Igor Markevitch, Jean Françaix, Nikita Magaloff, Henri Dutilleux, Pierre Amoyal, Mstislav, Igor Stravinsky, Arthur Rubenstein, Betsy Jolas ou Leonard Bernstein. Dès sa création, il compta également parmi ses membres une jeune professeure d'harmonie, Nadia Boulanger, qui allait marquer de son talent, de son énergie et de son rayonnement l'enseignement musical du Conservatoire, dont elle assura la direction de 1949 à 1979. Sous de tels auspices, le Conservatoire américain de Fontainebleau a influencé une grande partie de l'élite musicale américaine, comme Aaron Copland, Virgil Thomson, Louise Talma, Samuel Dushkin, Eliot Carter, Beveridge Webster, et Kenton Coe qui furent ses élèves.

Placé depuis 1994 sous la direction du pianiste et chef d'orchestre Philippe Entremont, le Conservatoire poursuit et développe sa mission d'initiation et de découverte pour les meilleurs étudiants américains autour de musiciens français; dans le même temps, comme le prévoit une récente modification des statuts, il élargit son recrutement à des étudiants originaires de toutes les régions du monde, en particulier des pays d'Europe de l'Est et d'Extrême Orient. Les cours de composition, de théorie, de piano, d'instruments à cordes et de musique de chambre sont autant d'occasions de perfectionnement et de contact entre les univers culturels les plus divers.

Avril 2005




www.robertcasadesus.com
© "2003" - Greco Casadesus K - Tous droits réservés - All rights reserved